Connexion Inscription

Réalisation de Gouttière

LA GOUTTIERE

La gouttière permet de protéger les façades et soubassements des ruissellements et des éclaboussures pour limiter l’humidité au pied des façades qui éviteront des moisissures et la détérioration des murs.

Elles sont couramment mises en oeuvre en zinc sur des toitures traditionnelles et en cuivre sur des bâtiments des monuments historiques.

Moins traditionnel que le zinc ou le cuivre vous pouvez  mettre en oeuvre des gouttières composées d'autres métaux ou en PVC.


Le choix d'une gouttière

Le choix d'une gouttière dépend de l'architecture et de la configuration du bas du versant de la toiture. 

Elle pourra embellir votre toiture et façade, selon le choix de sa forme, sa couleur et de sa mise en œuvre par votre couvreur.

Chaque fabricant de gouttière a son système de mise en œuvre, il est important pour les ouvrages d’évacuation  des eaux de pluie de suivre les normes et  le DTU correspondant à ce type de réalisation.


Eléments importants à connaître 

Les matériaux utilisés sont sensibles aux variations de température et certaines entreprises réalisent ces jonctions droites, d'angles intérieurs et extérieurs avec du joint de silicone, ce type de pratique nuira à l'étanchéité des éléments de gouttière.  

Au-delà de dix mètres de conception d'une gouttière, il est fortement conseillé de mettre en œuvre un joint de dilatation.  

Exemple : une gouttière en zinc de quatre mètre peut se dilater de 19 mm selon la température extérieure. 


Gouttières pendantes

Gouttière

Elles sont de forme demi-ronde, carrée, moulurée,  fabriquées en zinc, alu, cuivre, acier, PVC et  utilisées en débord du toit.

Elles sont positionnées au-delà des murs de façades et sont mis en œuvre sur l'extrémité des chevrons par des crochets ou sur une planche d'égout fixée sur l'embout des fermes industrielles ou sur la ligne d'égout du chevronnage.


Gouttière sur rampant

Gouttière Nantaise

Elles sont de formes régionales (Nantaise, Havraise, etc.) en zinc ou en cuivre et sont utilisées sur le rampant de la toiture.

Elles sont mises en place sur le bas de versant de la couverture, elles recouvrent une bande d'ourlet de garantie sur la ligne d'égout.

Le couvreur qui réalise ce type d'ouvrage doit être un professionnel confirmé.


Gouttière mouluré sur entablement

Gouttière sur entablement

Ce sont des gouttières moulurées, demi-rondes ou carrées mises en œuvre sur des corniches de maçonnerie, de bois ou de génoises de tuiles.

Avant la pose de la gouttière il est  réalisé un entablement étanche en zinc ou en cuivre pour protéger la corniche.


Gouttière à l'anglaise

Gouttière chéneau à l'anglaise


La gouttière nommée à l'anglaise est de forme demi-ronde d'un développement différent selon la surface d'eau de pluie à récupérer.

Elle est posée sur un entablement avec des coulisseaux et sa mise en oeuvre est réalisé par un couvreur hautement qualifié.


Autre solution pour évacuer les eaux de pluie, les chéneaux

Ils sont conçus au regard de la surface et de la configuration de la toiture et peuvent être façonnés de différentes manières.

Dans la conception de chéneau ou d'entablement le métal ne doit jamais être fixé par clouage, il sera maintenu par des pinces ou des mains d'arrêts.

Les croquis qui suivent proviennent de la société VM Zinc.

Chéneau sur un versant Chéneau sur 1 versant

Chéneau contre un mur Chéneau contre un mur

Chéneau sur entablement Chéneau sur entablement

Chéneau entre deux versant de toitureChéneau entre 2 versants