Connexion Inscription

Réalisation de panne pour la charpente bois

Image guide

Type de panne :

Elle peut être de différentes compositions bois, métal ou autre composite.

Elles sont mises en place en aplomb ou déversée. 

Panne d'aplomb

Panne déversée

Le charpentier pose cette pièce de bois sur une ou plusieurs fermes, elle permet d'établir la liaison entre elles et supporte le chevronnage.

Elle est bloquée par des échantignoles ou par des sabots, ou connecteurs métalliques.

Elles peuvent être utilisées sans le soutien de ferme et être posées sur des murs porteurs (pignons).

Sa section est définie en rapport aux éléments qu'elle supporte et la distance de ces appuis.


Panne bois supportant les chevrons :

Panne bois


Pannes en bois :

Le madrier est la pièce de bois le plus souvent utilisée en charpente traditionnelle.

L'essence la plus utilisée est le sapin de pays ou Douglas, mais des charpentiers selon les usages peuvent les réaliser en chêne, pin, peuplier.


 Panne lamellé collé :

Panne lamelle-colle

Cette solution industrielle offre une souplesse de conception sans égale.

En effet le lamellé-collé est idéal pour sortir des conventions architecturales, mais il s'exprime surtout sur les bâtiments d'envergure.


Poutre en i :

Poutre en i


Les poutres en I sont des poutres composites réalisées avec des membrures en bois ou dérivées avec une âme dérivé du bois assemblée par collage ou avec une âme métallique.

Ces produits relèvent de la procédure de l'Avis Technique ou ATE.


Les assemblages modernes :

Par souci de rapidité les assemblages modernes sont réalisés par des connecteurs métalliques et bouleversent les habitudes des assemblages traditionnels par tenons et mortaises exigeant un savoir-faire.