Connexion Inscription

Traitement des bois pour la toiture

Image guide

Le traitement du bois

Les bois de toiture qui n'ont pas subi un traitement préventif et curatif peuvent être attaqués par des vrillettes, des capricornes et autres insectes xylophages qui pondent des larves pour certains dans le bois.

Ces insectes destructeurs du bois se nourrissent de cellulose contenue principalement dans l'essence d'épicéa.

Ils se nourrissent dans un premier temps de l'aubier avant d'attaquer le coeur du bois.

Selon le niveau d'infection, les bois qui sont attaqués peuvent perdre leur résistance mécanique.

Le traitement du bois améliore sa longévité et le met en conformité dans ces conditions d’utilisation.

La réglementation exige que le bois utilisé en construction reçoive un traitement insecticide et fongicide.

Les bois de couverture doivent être protégés par un traitement préventif et curatif de classe 2 fongicide et insecticide ou par un traitement autoclave de classe 3 ou 4.

Des alternatives sont aussi possibles en traitement thermique ou oléo thermie.

La norme des traitements des bois dans la construction

Le bois est traité suivant son utilisation, il doit résister aux attaques d'insectes xylophages et de champignons.

Le niveau de protection du bois est déterminé au regard de son utilisation :


Classe 1 : Bois sec, humidité toujours inférieure à 20%. Bois d'intérieur (charpente, solivage, lambris, parquets), les risques : insectes, termites dans les régions infestées.

Classe 2 : Bois sec, mais dont l'humidité peut occasionnellement dépasser 20%. (Charpente, solivage, lambris, parquets). Risques : insectes, champignons de surface, termites dans les régions infestées.

Classe 3 : Bois à une humidité fréquemment supérieure à 20%. Bois d'extérieur, sans contact avec le sol (fenêtres et autres menuiseries extérieures, bardages...). Risques : insectes, pourriture, termites dans les régions infestées.

Classe 4 : Bois à une humidité toujours supérieure à 20%. Bois d'extérieur, en contact avec le sol (mobilier urbain, clôtures, pilotis, pontons...). Risques : pourriture, insectes y compris termites.

Classe 5 : Bois en contact permanent avec l'eau de mer. Risques : pourriture, insectes, térébrants marins.