Connexion Inscription

Qualification du charpentier couvreur

Rappel du contenu des qualifications des employés en charpente et couverture : 

 
Le maître-ouvrier ou chef d'équipe : Niveau IV   


Le charpentier ou couvreur classés à ce niveau : occupe  un emploi de haute technicité et peut conduire une équipe dans sa spécialité de la charpente ou de la couverture.

  • position 2 :  travaux les plus délicats de son métier et assure de manière permanente la conduite et l'animation d'une équipe d'ouvriers de tous niveaux. Large autonomie dans son métier dans la limite des attributions définies par le chef d'entreprise et dans le cadre de ses fonctions, responsabilités dans la réalisation des travaux et missions de représentation auprès  des tiers. Sa parfaite maîtrise de son métier et des connaissances techniques lui permet de gérer les phases des travaux.
  • position 1 :  à partir de directives d'organisation générale de travaux complexe de son métier, organise le travail des ouvriers constituant l'équipe appelée à l'assister et en assure la conduite. Son autonomie est l'initiative relative à la réalisation techniques des tâches à réaliser et de mission de représentation délégué par le chef d'entreprise.

Le compagnon professionnel  :  Niveau III

  • position 2 :  travaux délicats de son métier réalisés à partir d'instruction générales. Dispose d'une certaine autonomie sous contrôle de bonne fin par sa hiérarchie. Il peut prendre des initiatives se rapportant à la réalisation des travaux qui lui sont confiés. Très bonnes connaissances professionnelles.
  • position 1 :  travaux de son métier réalisés à partir de directives pouvant impliquer la lecture de plans et la tenue de documents d'exécution s'y rapportant. Peut être assisté d'autres ouvriers en principe de niveau inférieur. L'autonomie et son initiative lui permet sous contrôle et décision de sa hiérarchie des travaux simple du quotidien, Bonnes connaissances professionnelles.

L'ouvrier professionnel  :  Niveau II

  • travaux courants de son métier réalisés à partir de directives avec un contrôle ponctuel de sa hiérarchie, il peut prendre l'initiative dans le choix des moyens de façon ponctuelle et sur instruction du chef d'entreprise ou de ces supérieurs. Connaissances techniques de base de son métier avec respect des règles professionnelles.

  

L'ouvrier d'exécution  :  Niveau I  

  • position 2 :  travaux simples sans difficultés particulières, contrôle fréquent par la hiéarchie, initiative élémentaire . Première spécialisation 
  • position 1 : travaux de simple exécution selon les consignes précises, Contrôle constant , aucune connaissance technique du métier