Connexion Inscription

Réalisation de toiture

La toiture

La toiture permet la protection des bâtiments, maison, immeuble, etc.... Elle comprend principalement deux éléments se nommant charpente et couverture. La  charpente est la structure porteuse du toit dont la fonction est aussi d'apporter une forme qui sera recouverte d'une enveloppe protectrice appeler couverture. La couverture est composée principalement de bois et de différents matériaux de protection aux intempéries,  telle que l'ardoise, la tuile, le bardeau, la lauze, le métal, la tôle ondulée, etc... Les intempéries reçues par la toiture sont évacuées en partie basse du versant dans des gouttières ou chéneaux pour être dirigés vers des descentes d’eaux. On peut y apporter une isolation par l'intérieur ou l'extérieur.


CHAQUE RÉGION À SA TOITURE 

Paysage de toiture

La diversité des toitures en France ne se retrouve dans aucune autre région du Monde. Chaque région à son identité de toiture. Elles sont conçues selon l'histoire, la proximité des matériaux et la culture des régions, ainsi que ces conditions climatiques pour protéger les bâtiments et ces occupants. Dans le temps les toitures étaient réalisées par des compagnons qui façonnaient les pentes des toitures avec les matériaux naturels locaux, (pierre plate, lauze, ardoises, tuiles plates, tuiles canal façonnées à la main).

Toiture en bordure de la Loire, proche de Tours

Toiture d'ardoises en région d'Angers

Pour exemple, en Anjou les toitures sont principalement en Ardoises, grâce à la proximité des carrières d'ardoises. Idem en Corrèze avec la carrière de Travassac, proche de Brive la Gaillarde et dans bien d'autres bassins où il y avait des carrières d'ardoises. Malgré la fermeture de beaucoup de carrière, les toitures qui y sont proches ont gardé les traditions de toiture en ardoises. 

Toiture à faible pente proche du bord de mer

Toiture du sud de la France 


Dans le sud de la France proche du bord de mer, les toitures sont souvent recouvertes de tuiles canals ou de tuiles romanes en rapport aux faibles pentes des toitures.


Les éléments importants à prendre en compte pour réaliser sa toiture dans les règles de l'art.

Pour réussir une charpente, le charpentier prend en compte, l'aménagement ou pas des combles, le poids de la couverture, la mise en oeuvre ou pas d'une isolation, le style de toiture de la région et de respecter la section des bois selon leur portée. Pour réussir une couverture, le couvreur prendra en compte la pente des versants pour définir les matériaux à utiliser et selon la réglementation architecturale. La ventilation du dessous de la couverture qui est essentielle pour sa pérennité. La section des bois de couverture en rapport à l'entraxe des chevrons. Le bon choix des raccords pour éviter toutes infiltrations au travers de la toiture et la bonne fixation des différents éléments de couverture.


La charpente

La charpente est le premier élément de la construction d'une toiture et l'art de pratiquer la charpente est sensiblement la même partout en France. Pour réaliser les charpentes, le charpentier avant utilisait principalement du chêne qui était le matériau idéal pour sa dureté et sa résistance aux xylophages. De nos jours les charpentiers utilisent des essences moins nobles mais qui sont toutes aussi résistantes s'ils sont mis en oeuvre dans les règles de l'art. En France, les principales essences employées en charpente traditionnelle sont le sapin de pays et le douglas. Dans tout arbre on peut apercevoir en découpant un tronc qu'il  est constitué de trois parties inégales qui comportent sa structure qui est l'écorce, l'aubier et le duramen. L'écorce est la partie extérieure qui n'a que la fonction de protéger l'arbre. L'aubier est la partie tendre qui peut être attaquée par des insectes xylophages et des champignons. Le duramen est la partie la plus résistante et ses fibres permettent à ces matériaux d'atteindre des performances à la compression et à la flexion. Peut importe l'essence que le charpentier utilisera pour réaliser votre charpente, mais il doit utiliser que la partie qui provient du duramen pour concevoir les éléments importants que fait la structure de la charpente, (ferme, panne, solivage, chevron).


La couverture

La couverture  n'est pas conçue de la même façon entre le nord et le sud de France. Si le rôle de la couverture est en  priorité de rendre étanche la toiture. Le second est l'esthétique et doit s'harmoniser avec son environnement tel que le paysage et des constructions environnantes. Depuis une cinquantaine d'années les industrielles ont créé des nouveaux matériaux qui sont utilisés par les entreprises de couverture et couvreur avec des nouvelles techniques. Mais les matériaux anciens comme l'ardoise, le zinc, le cuivre, le plomb, la tuile plate et la tuile canal garderont une préférence des artisans couvreurs pour couvrir les habitations et nos monuments qui apportent un cachet irremplaçable par rapport aux bardeaux bitumeux, les ardoises artificielles et des tuiles à emboitements.


TAILLEUR DANS UNE CARRIÈRE D'ARDOISES

Tailleur d'ardoises

Dans le temps, les matériaux étaient façonnés de manière manuelle. Aujourd'hui ils sont réalisés de manière industrielle, que ce soit la tuile, le zinc, l’ardoise et autres matériaux de couverture, sauf pour la lauze ou le chaume qui sont toujours conçus de manière ancestrale. Même avec des produits et matériaux modernes, les charpentiers couvreurs ont façonné ce patrimoine architectural et nos paysages.